Office fédéral des routes OFROU
A2 Seconde tube Saint-Gothard

La région

La construction du second tube a un impact sur la région environnante, le haut plateau uranais et la Léventine. Bien que la compatibilité environnementale du projet ait été démontrée, certaines répercussions sont inévitables. Celles-ci sont compensées par des mesures de protection de l’environnement appropriées, visant à valoriser les habitats et les paysages de la région.

La région

Développement du paysage de la Göscheneralp

Côté nord, l’OFROU et le canton d’Uri mettent en œuvre un projet de développement du paysage, comprenant des interventions dans la vallée de Göscheneralp (p. ex. le débroussaillage et le fauchage des prairies sèches envahies), la rénovation des murs en pierre sèche et la valorisation des cours d’eau.

Renaturation du lac d’Uri

Quelque 3,5 millions de tonnes de matière rocheuse provenant de l’excavation du second tube sont transportées à Flüelen par chemin de fer pour servir à la renaturation de la zone de faible profondeur du lac d’Uri. La renaturation consiste à restaurer des habitats naturels et, dans ce cas précis, l’état de l’eau.

Réaménagement à Airolo

Le réaménagement de la jonction d’Airolo va considérablement valoriser le paysage. Quelque 2,1 millions de tonnes de matériaux d’excavation issues du percement du tunnel sud seront utilisées pour recouvrir l’autoroute d’espaces verts et remodeler le terrain. Le projet prévoit par ailleurs une nouvelle liaison entre le village d’Airolo et le versant droit de la vallée, ainsi que le démantèlement du viaduc d’Albinengo. Outre de nouveaux espaces de verdure, la renaturation du fond de la vallée permettra notamment de créer des espaces dédiés aux activités de loisirs.