Office fédéral des routes OFROU
A2 Seconde tube Saint-Gothard

Les Travaux de constructio

Les travaux de construction du second tube du Saint-Gothard comprennent le tunnel principal, les galeries d’accès, les installations extérieures et les zones de chantier à Göschenen et Airolo, ainsi que la couverture de l’autoroute et le réaménagement de l’échangeur autoroutier à Airolo.

En quoi consiste la construction ?

Tunnel principal

Le tunnel principal sera creusé parallèlement au premier tube, à une distance d’environ 70 mètres et mesurera également 16,9 kilomètres de long. Le second tube sera relié au système de tunnel existant. Le tunnel présente une section circulaire d’un diamètre d’environ 12,7 mètres. La chaussée et la bande d’arrêt d’urgence couvriront une largeur d’environ 8 mètres. Au total, 68 galeries de liaison sont prévues à 250 mètres d’intervalle sur toute la longueur du tunnel. L’espace au-dessus de la chaussée est disponible pour les systèmes de ventilation et sera raccordé aux puits de ventilation existants. La cavité située sous la chaussée est prévue pour accueillir deux gaines techniques. Dans la première gaine seront logées toutes les conduites nécessaires au fonctionnement du tunnel (électricité, communication et eau d’extinction d’incendie). La seconde gaine permet d’accueillir des infrastructures tierces. Par exemple pour l’opérateur de réseau électrique Swissgrid, qui est en train d’étudier un projet de déplacement d’une ligne à haute tension qui transite actuellement par le col du Saint-Gothard. Ce projet n’est toutefois pas encore approuvé.

ASTRA Illustration Querschnitt 290121 D

Galeries de service, d’infrastructures et d’accès

Entre le premier et le second tube du tunnel se situe la galerie de service et d’infrastructures, qui sert d’issue de secours et relie les deux tubes via les abris de secours. Au total, 68 liaisons piétonnières transversales relient le tunnel principal à cette galerie. La galerie de service et d’infrastructures dispose de son propre système de ventilation ; une surpression par rapport au tunnel principal empêche toute intrusion de fumée ou de gaz dans la galerie. La construction du second tube implique également des travaux au niveau de la galerie de service et d’infrastructures. Ainsi, l’OFROU est par exemple en train de construire cinq nouvelles centrales de ventilation souterraines, qui doivent être reliées à la galerie. Un déplacement des accès nord et sud de la galerie de service et d’infrastructures est également prévu.

Au nord et au sud, une galerie d’accès conduit aux zones dites de perturbations. Ces dernières ne pouvant être percées par le tunnelier, la méthode de progression classique à l’explosif y est utilisée. Pour la réalisation des galeries d’accès aux zones de perturbations, trois méthodes sont utilisées : avancement à la machine en terrain meuble (MUL), avancement à l’explosif en rocher (SPV) et tunnelier. La galerie d’accès nord mesurera environ 4 kilomètres de long. Au sud, la zone de perturbations est plus éloignée de l’entrée du tunnel et la galerie d’accès s’étend par conséquent sur une distance de 5 kilomètres.

20210210 02 Grafik F

Galerie SISTO

201105 0111 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0112 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0118 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0119 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0122 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0125 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0021 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0079 2tg foto tunnel vlr Dokumentation
201105 0020 2tg foto tunnel vlr Dokumentation

Centrales de ventilation

Au total, cinq centrales de ventilation souterraines sont prévues pour le second tube. Chaque centrale est reliée à la surface par un puits ou une galerie de ventilation. L’implantation des centrales de ventilation est déterminée par les centrales et galeries existantes du premier tube, ainsi que par l’emplacement et la trajectoire de la galerie de service et d’infrastructure existante :

  • Bäzberg
  • Hospental
  • Guspisbach
  • Monte Prosa
  • Motto di Dentro

Les centrales de ventilation Bäzberg et Monte Prosa assurent la ventilation par surpression de la galerie de service et d’infrastructures, ainsi que des gaines techniques. Les centrales Hospental, Guspisbach et Motto di Dentro servent à la ventilation de l’espace de circulation.

201105 0093 2tg foto tunnel vlr Dokumentation

Les centrales de ventilation disposent d’une niche de stationnement pour les véhicules de dépannage, mais aussi pour l’exploitation et l’entretien du tunnel. Elles intègrent par ailleurs des cavernes techniques, des puits et des gaines de ventilation, ainsi que des liaisons transversales carrossables.

Où se déroule la construction ?

Le second tube est creusé en partant simultanément du nord et du sud. Les principaux chantiers et zones d’installations se situent à Göschenen au nord et à Airolo au sud. Ces deux communes accueillent également les bureaux de la direction des travaux et les hébergements des travailleurs. À Airolo, les bureaux de la direction des travaux se trouvent près du centre d’entretien ainsi que dans un bâtiment des CFF, non loin de la gare.

Les différents sites sont visibles sur la carte générale ci-après.

Göschenen

Airolo

200928 0297 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 203
Travaux de construction à Göschenen
200928 0290 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 203
Travaux de construction à Göschenen
200928 0257 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation parkplatz
Travaux de construction à Göschenen
200928 0252 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 112
Travaux de construction à Göschenen
200923 0219 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 112
Travaux de construction à Göschenen
200923 0217 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 112
Travaux de construction à Göschenen
200923 0177 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation uebersicht
Travaux de construction à Göschenen
200923 0139 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 203
Travaux de construction à Göschenen
200923 0138 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 203
Travaux de construction à Göschenen
200923 0076 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation los 222
Travaux de construction à Göschenen
200923 0194 2tg gotthard foto goeschenen dsr installation uebersicht
Travaux de construction à Göschenen
20201007 0001 2tg foto airolo cbr silos03
Travaux de construction à Airolo
20201007 0001 2tg foto airolo cbr silos18
Travaux de construction à Airolo
20201007 0001 2tg foto airolo cbr silos10
Travaux de construction à Airolo
20201007 0001 2tg foto airolo cbr silos02
Travaux de construction à Airolo

Comment se déroule la construction ?

Dans un premier temps, les installations et les zones de chantier nécessaires sont aménagées à Göschenen et Airolo. Ensuite débuteront les travaux concernant les galeries d’accès et la galerie de service et d’infrastructures. La première opération consiste à réaliser ce que l’on appelle la tranchée pilote. Les roches meubles sont retirées à l’aide d’engins de chantier et le premier dynamitage est préparé. Ensuite, l’amorce du tube est libérée pour permettre l’intervention du tunnelier. Au terme de l’avancement à l’explosif, le tunnelier peut être monté. Cette opération dure environ quatre mois. Puis, le tunnelier progresse jusqu’à la zone de perturbations. Après dynamitage de cette dernière, le tunnelier reprend le percement jusqu’au point de jonction.

La jonction effective se fera à nouveau à l’aide d’explosif. Après démontage et enlèvement du tunnelier, la voûte du tunnel sera revêtue, enduite et peinte. Pour finir, il restera à mettre en place les équipements intérieurs du tunnel : réaliser la chaussée, intégrer les équipements techniques et, enfin, mener des tests approfondis de l’ensemble de l’installation.