Office fédéral des routes OFROU
A2 Second tube Saint-Gothard

Exploitation et sécurité

La construction du second tube du tunnel est devenue une nécessité. D’une part, le premier tube est en service depuis 40 ans et a besoin de travaux de réfection conséquents. D’autre part, la sécurité doit être améliorée car le trafic a considérablement augmenté entre-temps. Grâce au second tube, le trafic pourra être séparé physiquement après la réfection du premier tube, avec une voie de circulation par tube et par sens. Une bande d’arrêt d’urgence sera en outre aménagée dans chaque tube. Cela améliore la sécurité sans augmenter la capacité du tunnel.

Mesures de sécurité préventives pour la construction du second tube

Tant du point de vue constructif qu’en matière de techniques de sécurité, le chantier 2TG est séparé du tube 1TG qui reste en service durant les travaux. Le trafic dans le premier tube ne sera donc pas affecté pendant les travaux du tunnel principal 2TG. L’OFROU contrôle en permanence le premier tube, la galerie de service et d’infrastructure et les autres ouvrages existants afin de s’assurer qu’ils ne sont pas affectés par les travaux du second tube. La surveillance comprend des mesures de vibrations au niveau des centrales d’entrée existantes, des faux-plafonds, des doublages intérieurs et des équipements, ainsi que des mesures de déformation de la voûte et des faux-plafonds. Des inspections visuelles (p. ex. pour déceler des fissures ou un écaillage du revêtement) sont en outre prévues afin de détecter d’éventuelles contraintes excessives dues à la construction du 2TG.

201105 0108 2tg foto tunnel vlr Dokumentation

Sécurité d’exploitation

Après l’achèvement des travaux et la mise en service du second tube, la circulation s’effectuera sur une seule voie et dans un seul sens dans chacun des deux tubes. Une seconde voie servira de bande d’arrêt d’urgence. Le trafic en direction d’Airolo empruntera le tube existant, tandis que le trafic en direction de Göschenen utilisera le nouveau tube. Au niveau des portails du tunnel, des franchissements de bandes médianes sont prévus pour guider le trafic vers l’un ou l’autre tube.

Comme c’est le cas aujourd’hui, devant les portails du tunnel, le trafic sera réduit de deux voies à une seule. Dans chaque sens, la voie de gauche sert à la circulation, tandis que la voie de droite fait office de bande d’arrêt d’urgence.

En cas de fermeture prolongée d’un tube du tunnel (p. ex. en cas d’incident entraînant des dommages aux infrastructures, de travaux d’entretien, etc.), l’OFROU peut dévier le trafic correspondant vers l’autre tube et exploiter ce dernier en double-sens aussi longtemps que nécessaire.

Pour des raisons de sécurité, le système de régulation actuel, inscrit dans la loi et opérationnel depuis 2002, sera maintenu pour les voitures particulières comme pour les poids lourds. Même avec deux tubes, la limite de 1000 voitures particulières par heure et par sens reste en vigueur. En parallèle, la régulation du trafic permet entre 60 et maximum 150 camions par heure et par sens. Là encore, rien ne change. Le système de régulation garantit une distance suffisante entre les différents poids lourds, ce qui permet de réduire sensiblement le risque d’accident.

201105 0058 2tg foto tunnel vlr Dokumentation